Lou Hanas

France

En 2018, j’ai quitté Limoges pour venir faire mes études à Bordeaux. J’ai commencé à vraiment travailler et exploiter mon jeu à la batterie à l’âge de 18 ans grâce à ma formation au CIAM à Bordeaux. Durant mes 3 années d’études je me suis vraiment liée au Funk, Soul et Pop Music (récemment j’ai beaucoup aimé l’album “What Kinda Music” de Tom Misch avec Youssef Dayes ou l’album “Choose You Weapon” de Hiatus Kayote avec Perrin Moss).
Lors de ma formation, “Honey” de BBC était l’un des premiers morceaux “challenge” qui m’a marqué : les mises en place, le Groove et le solo de Stanley Randolph. La première fois que je l’ai écouté, j’ai eu l’impression de voir une montagne presque infranchissable. J’ai eu énormément de mal à exprimer et assumer mon propre jeu à la batterie indépendamment de celui de Stanley (notamment sur le solo). Le jour où je suis parvenue à le jouer, je pense que c’était vraiment la première fois où j’étais aussi fière de mon travail et de mon évolution.
Il y a aussi des personnalités qui m’ont beaucoup inspiré dans ma construction artistique. Notamment Sarah Tower pour son jeu scénique. J’aime le naturel et la transcendance qu’elle dégage lorsqu’elle joue. Je n’ai pas l’impression qu’elle répond aux codes de la “féminité” parfois attendus et pressurisants pour beaucoup d’entre nous (“Sourire, être belle et sexy etc..etc..”). Pour y être confrontée au quotidien, Sarah T. m’aide à servir d’exemple pour justifier que le talent d’une femme ne dépend pas de son physique.

1 Comment

  1. CFee on April 21, 2022 at 2:12 am

    bravo ! et yes pour le funk, c’est parfait et méga agréable. yes aussi pour la personnalité de Sarah T ( super inspirante d’être soi , nature d’énergie ). belle continuation à toi !!!

Leave a Comment